posté le 23/06/08

Attention!!! Méga découverte... la pollution tue!!!

 

Et bien ça y'est, le mot est lancé mes chéris... Perso, ça fait un moment que j'en doutais plus mais bon, au cas où vous en doutiez encore, vous pouvez commencer à paniquer joyeusement, maintenant que notre environnement est de toute façon bien atteind!!!!

 

Voici donc un premier article qui va vous rassurer au plus haut point... O_o 

Je garde l'autre pour demain... pour pas que vous sautiez trop violemment de joie et de bonheur devant tant de bonnes nouvelles!!!!!

 

Lyz

 

_-*-:-*-_-*-:-*-_-*-:-*-_-*-:-*-_-*-:-*-_-*-:-*-_

 

Article du Nouvel obs via sciences et avenir.com :

 

Les particules tuent

NOUVELOBS.COM | 20.06.2008 | 12:04
 

Une étude de l’Institut national de veille sanitaire (Invs) révèle l’existence d’un lien direct entre pollution atmosphérique et surmortali le jour ou le lendemain de l’épisode polluant.

 

 

(c) AFP
Ce sont les particules fines, inférieures à 2,5 micromètres (PM 2,5) et les grossières, entre 2.5 et 10 micromètres (PM 2.5-10) qui engendrent la mortalité la plus importante en cas de pollution atmosphérique. Le risque relatif, mesuré par l’Invs dans neuf villes françaises, est augmenté de 2,2% pour une augmentation de 10 microgrammes/m3 des niveaux de particules PM2,5 et PM10, contre « seulement » 0,9% pour l’ozone, le jour même ou le lendemain du pic de pollution.

Ces particules, selon leur taille, pénètrent plus ou moins profondément dans le système respiratoire. Des particules de type PM 2,5 par exemple arrivent jusqu'au niveau des alvéoles pulmonaires. Elles proviennent principalement des réactions chimiques dans l’atmosphère et de la combustion de carburant (gaz d’échappement des véhicules, production énergétique, installations industrielles, foyers domestiques, brûlage agricole). Leur production peut-être locale ou plus éloignée, en raison de leur capacité à rester en suspension dans l’air, elles peuvent en effet se déplacer sur de grandes distances.

L'étude de l'INVS s'est concentrée sur la mortalité liée aux particules à tous âges et sur la population de plus de 65 ans. Globalement le risque est identique pour toutes les classes d’âges avec néanmoins des effets plus marqués chez les plus de 65 ans pour la mortalité cardio-vasculaire. Ces résultats apportent pour la première fois des données concernant les différentes fractions granulométriques et suggèrent que les PM 10 peuvent au même titre que les PM 2,5 avoir un effet sur la mortalité.

En Europe, de 2005 à 2008, seules les particules grossières étaient soumises à réglementation (les PM10 ne doivent pas dépasser 50 mg/m3 plus de 35 jours par an). Depuis quelques semaines, Les Etats européens se sont aussi engagés à réduire les particules fines. La nouvelle norme impose que les teneurs en PM 2,5 soient inférieures à 20 microgrammes/m3 avant 2015, avec une étape intermédiaire en 2010 à 25 microgrammes/m3.
 
J.I.
Sciences et Avenir.com
20/06/2008
 
 

_-*-:-*-_-*-:-*-_-*-:-*-_-*-:-*-_-*-:-*-_-*-:-*-_

 
 
Youpiiiii!!!
Voilà que du bonheur en sommes!!!!
Lyz
 
 
Liens
Nouvel obs

 


Commentaires

 

1. flashcbil  le 23-06-2008 à 03:08:34  (site)

Et comme on peut le voir, la tour eiffel est en train de mourir...
Bonne nuit Lyz Clin doeil
++
Cbil

2. humanite  le 23-06-2008 à 03:25:19  (site)

lol, ca je le sais déjà, par temps non pollué je la voie bien de ma fenêtre... mais c'est très rare vu le nuage toxique qui traine au dessus!!!!

bisou
lyz

3. lestracteursdewen  le 23-06-2008 à 08:43:31  (site)

Merci pour votre gentil commentaire, je transmettrais à mes maîtres.
Ah la la, ces humains!

Lilo

4. lolabreizh  le 23-06-2008 à 08:58:17  (site)

MERCI humanité pour le billet mis auprès d'Aurore et je conseille à tout le monde d'aller le voir ! MERCI d'avoir été là... Je voulais lui écrire car elle a laisser son adresse, qu'en pense-tu ??? Ou bien, on pourrait tous s'y mettre, chacun met un petit mot dans une lettre et on l'envoie tous ensemble... J'espère que tout ira bien mais toi, humanité, tu es une personne qui a le coeur sur la main, ne change pas, jamais... Bisous et bon lundi

5. humanite  le 23-06-2008 à 11:39:12  (site)

Merci ma belle.

Je pense que la meilleure solution est pour le moment de lui écrire sur son blog car tant que l'on a pas de certitude qu'elle est rentré chez elle, vu les problèmes qu'elle a avec sa famille, je suis pas sure que le courrier ne sera pas lu et passé à la trappe, ou utilisé pour la faire chier.

Inondez son blog de message en attendant est une bonne chose et ça lui fera plaisir...
Une fois qu'elle sera rentrée chez elle, on pourra inonder sa boite aux lettres de courrier.

Voilà, je pense que c'est mieux pour elle.
Si elle n'avait pas tout ces problèmes avec sa famille, c'est vrai que lui remplir quotidiennement sa boite aux lettres pour la motiver à sortir de l'hôpital plus vite et guérir aurait été une excellente solution, mais dans son cas j'ai pas de certitude!

Je pense essayer d'appeler l'hôpital aujourd'hui, je vais leur faire un petit coup à ma sauce juste pour savoir si elle est rentré chez elle ou pas...
Sinon, bah au pire, on inondera la boite aux lettres de l'hôpital Langue

oilà
bisou
lyz

édité le 23-06-2008 à 11:46:27

6. humanite  le 23-06-2008 à 12:24:17  (site)

Des nouvelles de Thek

Pour info, il semble qu'elle soit toujours à l'hôpital et encore pour quelques jour aux minimum!!!
J'ai pas de précision pour la durée.

Par contre, tout le courrier qui lui sera envoyé à l'hôpital, sera directement transmis à sa famille et ne lui sera pas remis en main propres!
Donc ça reste mon avis mais à vous de voir, je pense que s'en tenir à son blog pour le moment reste la meilleure solution.

bisou
lyz

édité le 23-06-2008 à 12:24:56

7. mandy  le 23-06-2008 à 15:58:09  (site)

Pas étonnant, beaucoup ne font pas attention, même pour des choses simple.
On en voit tous les jours jeter des choses par terre, rouler avec des bagnoles pourries...etc
ça m'horripile tout ça!!
gros bisous

8. bardebrume  le 23-06-2008 à 20:28:38  (site)

lefildemespensees vient de me taguer alors je joues le jeu et à mon tour je te tague.

Les regles sont sur ma page !!!

A TOUTE...

BARDEBRUME

ps : je sais que tu adore ca lol

9. humanite  le 23-06-2008 à 23:45:08  (site)

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!
C'est po cool Langue
bisou
lyz

 
 
 
posté le 24/06/08

Famine, disette... Et si on y gouttait très prochainement?

 
Je vous l'avais anoncer hier y'a que du bonheur qui nous attend!
 
Sur la totalité des terres fertiles, la moitié seulement est utilisée parce que "plus rentable". En 10 ans, 3.3 % des terres cultivées sont devenues impropres à toutes cultures. Les estimations sur la croissance de la population mondiale nous donne 9 milliards pour 2050... Nous n'utilisons déjà pas aujourd'hui ce qu'il faudrait pour nourrir les 6.7 milliards que nous sommes alors que nous pourrions, qu'en sera t'il en 2050 ? En conservant les taux actuels, nous aurons détruits, en 2050, 9.5 % de la totalité des domaines cultivables de la planète soit près de 250 millions d'hectares... Il reste une possibilité, pour les plus pessimiste... Mais elle va pas vous plaire...
 
Les OGM
Les seuls à pouvoir pousser sur les terres que nous avons appauvries!!!

 

Voilà, que du bonheur quoi!!!

Lyz

 

-~*~-~*~-~*~-~*~-~*~-~*~-~*~-~*~-~*~-~*~-

Il est urgent de sauver les sols

 

 

Daniel Nahon est professeur de géochimie à l'universi Paul-zanne d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rne). Grand connaisseur des fragilités de la Terre, il tire la sonnette d'alarme.

 

"Les sols n'en peuvent plus. Nous sommes au bord de l'abîme et, si cela continue, il y aura des famines",
 

s'emporte-t-il. A force de

pollution industrielle,

pesticides à hautes doses,

urbanisation forcenée,

érosion,

déforestation

irrigation mal contrôlée,

 

près d'un quart des terres utilisables dans le monde, en effet, sontgradées. Et leur proportion par habitant se réduit comme peau de chagrin, quand il faudrait doubler la production agricole, d'ici à 2050, pour nourrir 9 milliards de Terriens.

 

"Il règne à ce sujet un véritable illettrisme,
une méconnaissance de la structure et du fonctionnement des sols, tant chez les politiques que dans les médias, et même chez de nombreux scientifiques, poursuit le géochimiste.
Alors qu'il faudrait fournir un véritable effort de guerre pour affronter le défi à venir !"
 

Lassé de l'indifférence quasi générale sur cette question cruciale, Daniel Nahon a publié L'Epuisement de la terre, l'enjeu du XXIe siècle (Odile Jacob). Il y rappelle que le sol cultivable, qui a permis à l'homme de passer du stade de chasseur-cueilleur à l'agriculture, a mis des milliers d'années pour se constituer.

 

Il a fallu pour cela que la roche mère se décompose, puis qu'elle soit fertilisée par le lent travail des plantes et des bactéries. Non renouvelable, ce patrimoine devrait être considéré comme un bien mondial à protéger. D'autant plus précieux qu'en l'état actuel de nos connaissances techniques, on ne peut se passer des sols pour les cultures.

 

Pays riches, pays pauvres, pays émergents : la détérioration des sols touche toutes les régions du globe. Certaines parties de la Chine et de l'Inde connaissent d'importants problèmes d'érosion et de pollution. Au Brésil, les sols gagnés sur la forêt amazonienne s'appauvrissent. Christian Valentin, directeur d'une unité de recherche à l'Institut de recherche pour le développement (IRD), précise que cette dégradation touche plus particulièrement deux régions : les sols sableux du Sahel, très peu fertiles et sensibles à l'érosion éolienne, et les sols de montagne des pays d'Asie du Sud-Est. Dans les deux cas, l'extension des aires cultivées s'est faite aux dépens des jachères, des forêts ou des zones de parcours, éléments protecteurs des sols.

 

Enrayer ce déclin ? Ici ou là, quelques initiatives vont dans ce sens. Au Burkina Faso, par exemple, une poignée de paysans remettent au goût du jour les techniques agricoles traditionnelles (Le Monde du 18 juin). Mais il en faudrait beaucoup plus pour que les sols se stabilisent. D'autant que, dans ce domaine, l'Europe occidentale, et notamment la France, a aussi du souci à se faire.

 

Rien que dans l'Hexagone,

 

"l'urbanisation - routes et villes - provoque à elle seule

la disparition de 60 000 hectares de bonnes terres arables

par an",

 

explique Dominique Arrouays, directeur de l'unité Infosol à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) d'Orléans (Loiret).

 

"Cela représente en dix ans l'équivalent d'un département français !",

 

dit-il. A cela s'ajoute l'érosion, que va inévitablement amplifier la montée en puissance des phénomènes météorologiques extrêmes. Une seule pluie très forte, si elle survient sur une zone en pente, suffit en effet à faire disparaître 50 tonnes de terre... Avec, à terme, unel danger de désertification.

 

Face à ce danger croissant, une prise de conscience se fait jour. Mais elle reste bien timide. En novembre 2007, le Parlement européen a adopté une proposition de directive sur la protection des sols, dont la portée a toutefois été amoindrie par une série d'amendements. Les choses sont un peu plus avancées en France, où a été créé, en 2001, le groupement d'intérêt scientifique Sol. Destiné à surveiller la qualité des terres, il a pour but de réaliser un inventaire des sols tous les dix ans pour observer leur évolution, à l'aide d'un maillage systématique du territoire français : 2 000 sites sont déjà en place, et 200 de plus sont prévus d'ici à la fin de l'année. En parallèle sera réalisée une cartographie de la qualité des sols qui devrait être terminée en 2012.

 

Mais les chercheurs voient déjà plus loin et imaginent d'autres fonctions pour les terres arables.

 

"Jusqu'à présent,
celles-ci servaient uniquement de support pour les cultures.
Demain,
elles devront fournir des services supplémentaires en relation avec
la sauvegarde de l'environnement",

 

affirme Guy Richard, directeur de l'unité science du sol à l'INRA d'Orléans. On leur demandera peut-être de lutter contre le réchauffement climatique en piégeant le carbone, de mieux filtrer l'eau, de recycler les déchets urbains ; ou encore de participer au maintien de la biodiversité. Autant de fonctions nouvelles qui pourraient contribuer à un cercle vertueux, puisqu'elles assureraient du même coup la pérennité des sols qui s'y consacreraient.

 

Pour piéger le carbone, il faudra éviter les labours profonds qui fragmentent le sol, accélèrent la décomposition des matières organiques et libèrent du gaz carbonique. Cela nécessitera de réduire le travail de la terre, qui sera réalisé sur une profondeur plus faible : on se contentera par exemple de semis directs, qui ne nécessitent qu'un grattage en surface pour introduire la graine.

 

"Plutôt que le laisser tout nu entre deux récoltes,

on cherchera également à maintenir une couverture permanente du sol",

 

ajoute Guy Richard. Ce qui lui permettra de lutter contre certaines maladies et contre la pollution - à l'instar de ce que l'on observe avec les plantations de moutarde qui, organisées entre les périodes de culture du blé et du maïs, permettent de piéger les nitrates provenant de la décompositiongétale après récolte.

 

Apprendra-t-on également, dans un avenir proche, à orienter l'activité microbienne des sols afin d'améliorer la filtration de l'eau ? A analyser les terres pour repérer les plus propices au recyclage des déchets ? Dans tous ces domaines, les recherches doivent encore être poursuivies. Mais il est aussi des solutions plus classiques pour préserver les sols. Diminuer les pesticides, laisser sur place les débris végétaux, étudier le paysage pour limiter l'érosion en fonction du relief... Des solutions qui ne demandent pas d'efforts gigantesques, mais simplement un peu plus d'égards vis-à-vis de ce manteau d'arlequin qui nous fait vivre. Même si, pensent les plus alarmistes, les meilleures mesures de protection ne suffiront pas à nourrir l'humanité d'ici à 2050.

 

Pour relever ce défi,

 

"plusieurs sauts technologiques majeurs seront nécessaires",

 

estime Daniel Nahon.

Et l'on ne pourra éviter, selon lui, l'utilisation des plantes transgéniques. Les seules à permettre les cultures sur les sols arides et salés, malheureusement de plus en plus nombreux.

 
Christiane Galus

 

Repères
TERRES CULTIVABLES

Sur 13,5 milliards d'hectares     de terres émergées, 22 % (soit 3 milliards) peuvent être cultivés, dont la moitié environ sont exploités (chiffres de la FAO). Au cours des dernières décennies, 50 millions d'hectares sont devenus impropres à toute culture par salinisation.

ÉROSION

Dans les pays tempérés, l'érosion varie en moyenne, selon le terrain, de 0,5 à 20 tonnes de terre par hectare et par an. Ce taux peut monter jusqu'à 200 t/ha/an dans les régions tropicales à fortes précipitations.

À LIRE

L'Epuisement de la terre, l'enjeu du XXIe siècle, de Daniel Nahon, éd. Odile Jacob, 2008, 240 p., 25,90 euros.

Liens
Le monde

 


Commentaires

 

1. bardebrume  le 24-06-2008 à 06:52:06  (site)

Merci de tes visites...

Des humains se sont rencontrés, c'est bien non !
Et en plus tu a découvert d'autres sites (sandiexposure : pas mal non).

Dsl pour cet exercice forcé.
Suis je pardonné ?
smiley_id119180

ps : au fait tu as oublié ta presentation en 7 points MDR

Bon je m'en vais, vaut mieux...

AIE PAS LA TETE LYZ AIE AIE..........

2. angia  le 24-06-2008 à 15:05:41

le sol se meurt, les océan s'épuisent, les saisons sont perturbés, tout cela a cause de l'homme, il veut réparer en jouant au magicien, en jouant avec les molécules, la génétique, bref il commence a se prendre pour dieu, sans savoir a long terme les résultats sur la planète et sur ses occupants.
"L'argnet gouverne le monde" en cette phrase tu as la réponse de l'humanité de l'homme.

3. flashcbil  le 24-06-2008 à 17:21:59

Merci. Bel article [a][larm]ant !
A+
Cbil

4. sylvanamegalo  le 24-06-2008 à 23:07:16  (site)

Il semblerait que les cris de protestation se perdent dans l'indifférence glacée des banques et des industriels. on dirait pas que çà s'arrange, pourtant la conscience est bien là, on sait ce qu'on risque, pourquoi cette inertie ? Le fric vaut-il que l'on détruise la planète ? C'est désepérant
bisous quand même
sylvana

 
 
 
posté le 24/06/08

Un psy annonce que pour les enfants préscolaire en cas d'inceste ou de pédophilie non répété y'a juste besoin d'UN COUP DE GUEULE!

 

Quelle horreur!!! Mais à quelle époque sommes nous?! C'est du délire... Un psy qui sort ce genre de connerie et bientôt quoi... on réinstalle le taboo sur l'inceste et la pédophilie?... on remet le droit de cuissage au goût du jour?

J'ai portée plainte pour agression, et OUI ça fait mal, et OUI la dernière chose que l'on te dit en sortant du commissariat c'est "surtout si un détail vous reviens, n'hésitez pas à nous appeler". Et OUI cette phrase te hante parce que tu voudrais tout effacer mais faut pas, faut chercher les détails. Et OUI tu te repasses l'agression sans cesse en tête pour remettre les flash dans l'ordre et trouver quelque chose que tu n'as pas dis, quelque chose que ton esprit à probablement volontairement effacé de ta mémoire... tu t'acharnes à chercher dans les instant où ton inscient à dit "STOP" et où il a de lui même choisit pour se protéger de se déconnecter!

Bordel OUI ça fait mal, mais c'est la seule solution que l'on ait pour empêcher que cela recommence... pour essayer de punir "légalement" les coupables...

Entendre un mec psy ou pas sortir que "Lorsqu'un tonton chatouille le zizi d'un enfant en âge préscolaire et que les faits ne se répètent pas, ça mérite un coup de gueule parce que c'est mal, mais pas d'être dénoncé dans l'heure au procureur de la République" c'est écoeurant!!

Mais qu'est ce qu'il croit ce con, allez tonton... une tape sur la main et tu recommences plus... J't'aboies dessus, j'te menace histoire que tu flippes une peu... comme ça la prochaine fois, tu t'en prendra probablement à un autre gosse que le mien!!!

 

Désolée pour la mise page,

mais j'ai pas le coeur à faire dans le détail ni à relire ce p***** d'article!

Lyz

 

 

Maltraitance des enfants: dénoncer des abus fait parfois plus de mal

 

STRASBOURG - Des spécialistes de l'enfance ont mis en garde contre les conséquences parfois désastreuses d'une dénonciation aux autorités dans les cas les moins graves d'abus sexuels et de maltraitance, lors d'un colloque médical vendredi à Strasbourg.

 

"Lorsqu'un tonton chatouille le zizi d'un enfant en âge préscolaire et que les faits ne se répètent pas, ça mérite un coup de gueule parce que c'est mal, mais pas d'être dénoncé dans l'heure au procureur de la République", a déclaré le psychanalyste belge Jean-Yves Hayez, professeur à l'Université de Louvain, lors des Journées nationales d'études des puéricultrices.

 

Lorsque des cas peu graves sont connus, l'universitaire préconise la fermeté contre l'auteur mais aussi la discrétion, reprochant aux institutions d'inciter les gens à trop faire confiance au droit pénal pour réparer le mal fait à un enfant, ce qui est une "illusion et une erreur".

 

Il a cité le cas d'un enfant qui avait d'abord accepté puis refusé, avec une certaine ambivalence, des jeux sexuels avec un camarade d'école. "Les parents ont porté plainte. Ca n'a servi à rien, au contraire: toute l'école était au courant et il s'est fait traiter de +pédé+ par les autres", a raconté le psychanalyste.

 

"Plus de la moitié des enfants qui ont révélé un abus sexuel regrettent de l'avoir fait", précise cet expert. Beaucoup des quelque 400 puéricultrices présentes au colloque ont exprimé ensuite leur préférence pour une gestion sans laxisme, mais discrète, des suites d'abus sexuels.

 

Parmi les victimes d'abus sexuels graves (viols, mutilations), 10% sont en âge préscolaire et les auteurs se répartissent équitablement dans toutes les couches de la société, "même si c'est plus facile d'obtenir les aveux d'un immigré alcoolique et au chômage que ceux d'un père riche et bien inséré dans la société", a dit le Pr Hayez.

 

D'après Delphine Coulon Barbe, puéricultrice chargée d'enseignement à la Haute école de santé de Genève, "de nombreuses recherches indiquent que les bébés sont beaucoup plus maltraités qu'on l'imagine".

 

La plupart des enfants victimes d'abus sexuels graves sont "psychotraumatisés", parfois pour de longues années, indique le psychanalyste belge. Une petite minorité d'entre eux sortent de l'épreuve "allumés sexuellement", d'autres, également en minorité, s'en tirent heureusement sans dommage.

 

Préventivement, il est essentiel d'apprendre aux enfants à dire +non+, à faire respecter leur corps, à avoir confiance en eux, selon les experts.

 

Après une plainte pour agressions sexuelles ou violences, les enfants sont accueillis et examinés dans les Unités Médico-Judiciaires (UMJ) par une équipe pluridisciplinaires qui comprend notamment une puéricultrice.

 

"Lors de l'examen d'une jeune fille, chaque geste est expliqué et pratiqué avec son consentement. L'examen peut être interrompu à tout moment", explique Patricia Vasseur, puéricultrice à l'UMJ de l'Hôpital Armand Trousseau, à Paris.

 

"Lors de l'agression, le corps de la victime a été considéré comme un objet et les gestes subis. Il est donc important que la victime comprenne l'intérêt de chaque geste et qu'elle coopère", poursuit-elle.

 

Pour les plus petits, "l'examen est rapide, il est réalisé de manière ludique avec l'aide d'une grenouille en peluche qui nous aide à détendre l'atmosphère et à expliquer la position gynécologique", indique encore Mme Vasseur.

 

L'Association nationales des puéricultrices diplômées (ANPDE), organisatrice de ces Journées, réunit 3.000 des 11.000 professionnelles en France.

(©AFP / 20 juin 2008 16h08)

 

 


Commentaires

 

1. magoo  le 24-06-2008 à 20:23:34  (site)

SALUT TU C MOI ON M'A TOUJOURS DIT K'UN SPY ETE PLUS FOU KE C CLIENT ,SINON COMMENT POURRAIT IL LES COMPRENDRES.
MERCI DE TES PASSAGES ;
Hebergeur d'images

2. humanite  le 24-06-2008 à 20:31:17  (site)

Je sais bien Magoo.
Tu sais, la première chose que l'on demande a un futur psy pendant ses études c'est de s'auto analyser... mais là le discours qu'il tient est extrêmement dangereux pour l'avenir des gosses!
Je suis en colère t'imagines même pas.
de rien et bisou
lyz

3. sev  le 24-06-2008 à 21:33:02  (site)

Quand je lis ce genre de connerie ca me mets hors de moi !!!
il a vecu l'abus sexuel ou le viol, étant mimeur (meme adulte !!!), pour se permettre de dire des truc comme ca ???
je crois pas !!!
ton article me met dans une rage !!!
bisous
lyz

4. sandie  le 24-06-2008 à 21:37:17  (site)

Merci de tes compliments, tu es la bienvenue, quand tu veux. Bonne soirée

5. sylvanamegalo  le 24-06-2008 à 22:54:34  (site)

recoucou
c'est vrai que les psys sont pas toujours très nets. Après l'affaire Marc Dutroux, les psys de là bas pourraient recomander plutôt l'action que le silence après réprimande. Le silence ne peut que minimiser le traumatisme, nier la peur de l'enfant et le désavouer
c'est dingue, c'est le cas de le dire
byz, lyz
sylvana

6. flashcbil  le 24-06-2008 à 23:59:42

Stupide déclaration...en espérant que ce soit vite oublié...
Bonne soirée à toi Lyz !
++
Cbil

7. aurore  le 25-06-2008 à 03:05:44  (site)

bisous de passage bonne journée

8. humanite  le 25-06-2008 à 03:22:36  (site)

Merci Aurore,
enfin, je vais plutôt pas tarder a aller me coucher vu que je bosse demain soir faut que je dorme un peu sinon j'vais en naze...

bisou
lyz

9. mandy  le 25-06-2008 à 08:41:59  (site)

En ce qui me concerne, j'ai envie de tuer tous ses salops!! c'est tout ce que je peux dire sur ce sujet.

10. humanite  le 25-06-2008 à 08:42:49  (site)

Flashcbil, j'aimerais que tu ais raison mais j'en doute!!!

Sylvana, ma belle tu as tout à fait raison.
D'autant que pour voir été dans les 2 cas (plainte et pas plainte) je suis bien placée pour dire que souvent je me suis dis que j'avais moins mal quand je ne le dénoncais pas mais c'est tellement faux!

Bien au contraire, lorsque le coupable reste libre et impuni, la honte et la peur sont plus forte que jamais!

La peur de le croisé au détour d'un chemin, en bas de chez soi, qu'il en parle et s'en vante, savoir qu'il peut vivre tranquile avec le souvenir de ta souffrance en tête, la peur que ça recommence...
La honte, d'avoir l'impression que c'est écrit sur ta gueule que tu t'es faite agressée, que tu es "victimisable" et que tu subies sans broncher parce que t'as pas les couilles d'aller au commissariat juste une fois de plus, l'impression que tout les mecs le savent et te regardent comme un objet... comme une chose que l'on peut humilier à souhait!

On devient parano, on perd toute confiance dans les gens et on se renferme, on se ment à soi même en se disant que ça va aller, qu'on va surmonter...
Mais la vérité, c'est qu'on surmonte rien du tout! Parce qu'on a pas été reconnu comme victime ne serait qu'à nos propres yeux qui ne cessent de s'imaginer coupable.
Coupable de quoi?
...
Ça ne devrait pas être, ça ne doit pas être... tout agression quel quelle soit doit être dénoncée pour ne pas passer sa vie à souffrir et survivre dans la peur et dans l'absence de confiance!

J'voudrais pouvoir relire cet article pour réagir avec ce qui y est dit, mais merde, j'y arrive même pas fait chier! Ca m'écoeure vraiment trop.

Bisou
lyz

édité le 25-06-2008 à 08:44:09

11. humanite  le 25-06-2008 à 08:46:33  (site)

Euh, Mandy, si tu veux je les tiens et tu les shootes ou l'inverse c'est comme tu veux ma belle!
Mon humanité à ses limites... la preuve!

bisou
lyz

12. lolabreizh  le 25-06-2008 à 08:54:13  (site)

Cela me rend folle ! Cela me répugne, me dégoûte ayant subi les gestes d'un pédophile, saleté... On devrait leur couper leur manche puis leur emballer leur c***** avec du fil de fer, les mettre en chemise de camisole et les isoler à VIE dans un espace de 5 m2 sans fenêtre pour le reste de leur vie car les souffrances qu'ils ont infligés à ses enfants sont gravées à vie ! JE LES DÉTESTE et JE DÉTESTE LA LOI...

13. humanite  le 25-06-2008 à 09:00:58  (site)

Perso, je leur ferai bien savourer leur partie génitale... culinairement parlant... et je les maintiendrais en vie ensuite pourqu'ils morfle le plus longtemps possible!

Je sais, se battre pour les droits de l'homme et parler comme ça c'est peut être pas compatible, mais pardonnez moi j'ai mais limites comme tout le monde...

lyz

14. sev  le 25-06-2008 à 10:15:24  (site)

Moi je serai encore plus méchante .... je les enfermerai et leur mettrai du bambou dans le c** ... ca pousse bien et leur déchirai petit à petit l'intérieur... une souffrance horrible qui meme à une mort certaine, dans la douleur ...
desoléé mais c'était plus fort que moi !!!
sev

15. humanite  le 25-06-2008 à 10:21:59  (site)

Arf c'est trop long ça... O_o

bisou ma belle
lyz

16. coconuts  le 25-06-2008 à 14:12:55  (site)

ah je te le souhaite d avoir de la chance !! ça viendra pourvu que ton grain de beautédise juste Clin doeil Sourire

17. humanite  le 25-06-2008 à 14:37:18  (site)

Arf Coco, pourvu que tu ais raison ma belle!!!!
bisou
lyz

18. lolabreizh  le 25-06-2008 à 19:06:29

Je passe te souhaiter une douce et belle soirée miss, bisous

19. magoo  le 25-06-2008 à 20:40:53

desoler je te tague va sur mon blog

20. aurore  le 26-06-2008 à 02:51:28  (site)

Passage du mercredi...bonne nuit gros bisous princesse

21. sandie  le 26-06-2008 à 05:54:46  (site)

Kikou,

Bisous du matin.

Bonne journée.

22. sev  le 26-06-2008 à 09:26:10  (site)

coucou
Je tenais à t'informer, qu'hier un petit problème "internet. M'a empêché, de me connecter.

Je n'ai donc pas pu répondre, à ton comm. Ni poster, un article ....

Mais aujourd'hui, tout est rentré dans l'ordre...

Alors je viens te remercier
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

bisous ma belle
sev

23. sev  le 26-06-2008 à 11:42:47  (site)

oh oh toi ausi tu a ete taguée une seconde fois !!! hihihi je suis pas la seul !!!
merci por ton petit comm
bonne journee
bisous

24. flashcbil  le 26-06-2008 à 14:04:41

Petit coucou de passage Clin doeil
Pas trop dur la reprise ? Sourire
++
Cbil

25. humanite  le 26-06-2008 à 14:19:07  (site)

Arf, un peu quand même mais bon je ne re-bosse que samedi, dimanche et lundi en nuit bien sur...

J'avais allez m'allonger un peu d'ailleur et ce soir j'essaie de vous faire le nouveau tag.
(vous imaginez même pas combien j'angoisse rien qu'à le faire mais ça vous le comprendrez quand vous le lirez)

Et pis de nouveau articles à venir, c'est pas tout ça de taguer mais j'ai un blog à tenir moi Clin doeil

bisou
lyz

26. mandy  le 26-06-2008 à 14:36:31  (site)

Bon jeudi ensoleillé à toi

27. Kuu-Chan  le 26-06-2008 à 16:33:14  (site)

Coucou t'a été taguée viens sur mon blog pour voir le réglement lol bisous

28. sev  le 26-06-2008 à 19:45:56  (site)

je passe te souhaiter une bonne soiree bisous ma belle
sev

29. dahlia  le 26-06-2008 à 20:10:49  (site)

je passe rapidement pour te remercier pour tes visites,je trouve ton blog genial ;bonne continuation

30. angia  le 26-06-2008 à 21:22:18  (site)

je te fais juste un coucou, cet article me fait mal , je ne peux le commenter,g lu ton com sur ton agression, que tu puisses en parler montre que tu t'en ai libéré d'une certaine façon, je dis bien d'une certaine façon car on ne s'en libère jamais
il y a ceux qui ne peuvent en parler qui sont enfermés dans une culpabilité qu'ils ne devraient pas, mais elle est la cette foutu culpabilité , comme si un enfant est coupable du détraquement mental des adultes.
je vais arrétter là, bonne nuit ma douce
smiley_id198957

31. Léokadie  le 26-06-2008 à 21:23:10  (site)

des nouvelles de Sylvie ..... ça va ..... des que j'en saurai plus, je le dirais .

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article